LEGO® Serious Play® – Bienvenue en terre agile - Agile Dojo du 21 octobre 2014




Le LEGO ® Serious Play® se joue normalement en atelier de 6 à 12 personnes.

Avec un public nombreux et enthousiaste, venant d’horizons divers, cet Agile Dojo ne pouvait pas avoir la structure classique d’un atelier LSP.

Le sujet a donc été abordé par une alternance d’explications et d’expérimentations.

Que signifie LSP et quels sont ses apports ?

Après avoir exploré la signification des trois lettres L, S et P, nous avons regardé le champ d’application du LSP et ses applications standard : moi, l’équipe, l’entreprise. LSP est une méthode de conseil qui se joue en atelier et qui repose sur un objectif qui doit être clair, partagé, et atteignable dans le délai prévu. Par rapport à d’autres approches de conseil, cette méthode donne des résultats très rapidement, puisque la durée d’un atelier se mesure en demi-journées et excède rarement deux jours.

La montée en compétences LSP

La phase de montée en compétence est la première étape incontournable d’un atelier LSP. Nous l’avons expérimenté en quatre constructions :

  • Une tour, pour découvrir ou redécouvrir la pratique des petites briques de LEGO®
  • Un modèle simple choisi parmi ceux proposé par LEGO ®, pour continuer le tour de chauffe
  • Un modèle transformé pour présenter quelque chose qui donne de l’énergie, afin de comprendre la notion de métaphore
  • Un modèle représentant une caractéristique d’un SCRUMMaster, pour comprendre la façon de raconter des histoires


Chaque construction suit un processus imposé :

  • Dire ce qu'il faut construire (défi)
  • Tout le monde construit
  • Chacun parle à son tour de sa construction
  • Temps de réflexion, permettant d’apprendre des modèles présentés

Encadré par des règles de respect, de positivité et d’écoute, ce processus permet d’éviter nombre d’écueils des réunions classiques : manque d’attention, inhibitions, joutes verbales, etc.

Nous avons utilisé pour les constructions l’exploration bag de LSP, composé de 52 pièces.

Les bases théoriques

Nous avons exploré les bases théoriques du LSP, et notamment la théorie du flow de Mihály Csíkszentmihályi.
En état de flow – ou expérience optimale - une personne est totalement impliquée dans ce qu’elle fait. Le flow s’obtient par la conjonction d’un défi et d’une sollicitation de compétence en temps contraint. Les instances de SCRUM sont typiquement des espaces propices à l’émergence du flow. La progressivité et la régulation du flow est un enjeu majeur de l’animation d’un atelier LSP.

La facilitation

Animer un atelier LSP ne s’improvise pas. La préparation est essentielle et le matériel nécessaire est important. Autant que faire se peut, il faut conserver les modèles intermédiaires pour éviter de frustrer les participants-démiurges en détruisant leurs créations.

La préparation consiste à construire minutieusement une séquence d’étapes d’atelier permettant d’atteindre progressivement l’objectif assigné, en faisant monter le flow et en utilisant les techniques d’application du LSP :

  • Construire des modèles individuels
  • Construire des modèles partagés
  • Créer un paysage
  • Faire des connexions
  • Construire un système
  • Jouer avec l'émergence et les décisions
  • Extraire de grandes lignes directrices.

L’humour, une bienveillante neutralité, la bonne humeur et le self control du facilitateur (certifié) sont des éléments décisifs pour la réussite d’un atelier LSP.

Jeu du canard

Nous avons démontré par l’expérimentation que plan do, plan do, plan do... est mieux que plan, plan, plan... do, do, do... Pour ce faire, chacun a élaboré sous le contrôle d’arbitres différents modèles de canards avec quelques briques de LEGO®.

Stratégie temps réel

Nous avons terminé cet agile dojo en expliquant le concept de stratégie en temps réel, c’est-à-dire une construction qui permet de représenter soi-même, une équipe, ou une entreprise, et de jouer en continu sur cette construction différentes options stratégiques passées, présentes ou à venir.

Chaque participant a représenté dans sa construction quelque chose qu’il voulait livrer de lui-même : des valeurs ou des compétences.

Mettre en commun les modèles au niveau d’une table équivaut à créer une dynamique d’équipe et des fondations stratégiques, mais aussi une représentation simple d’un système complexe sur laquelle différentes situations peuvent être analysées.

C’est là toute la puissance de ce jeu délicieux qu’est le LSP.

L'intervenant

Enseignant en agilité à l'EPMI, fondateur et dirigeant de AGILECOM, JH. CONGIA pratique l'agilité depuis près de 10 ans. Certifié CSM, CSPO, HBDI et Lego Serious Play, il s'intéresse plus particulièrement à la conduite du changement vers l'agilité, et sa facilitation par le jeu.

Le Déroulement de l'Atelier dans le détail